top of page

Le Marath de Bosniesur

En mars 2015, Maurice Evlyn-Bufton et plusieurs membres de son équipe d'Armstrong Wolfe ont entrepris un marathon en Bosnie orientale afin de collecter des fonds pour un centre d'enseignement de l'anglais à l'école primaire de Gorazde. Grâce au parrainage de leurs amis et de leur famille, ils ont récolté 5 000 £.

L'équipe a débuté dans les montagnes enneigées de Bosnie à 3 500 pieds, a descendu la vallée puis est arrivée dans la ville de Gorazde et a franchi la ligne d'arrivée à l'école primaire de Gorazde, où les enfants les attendaient.

Ce défi fait écho au passé. Le jour de Noël 1994, Maurice avait organisé, par l'intermédiaire de son commandant, une cessation temporaire des hostilités pour lui permettre de courir un marathon depuis le pont sur la Drina, dans la ville serbe de Višegrad, jusqu'à l'hôpital de la ville bosniaque et enclave protectrice de Goražde. , à environ vingt-six milles en amont de la vallée. Il s'agissait de collecter des fonds pour l'association caritative « Sight Savers », une association pour laquelle Maurice avait déjà couru six marathons dans le passé. Ce septième marathon avait pour but de récolter des fonds pour redonner la vue à trois cents enfants à l'occasion du tricentenaire de son régiment. 

Alors que cette cessation des hostilités avait été convenue, Maurice a été arrêté et retenu pendant un certain temps avec le canon d'un AK47 serbe sur le front, à moins de trois milles de la fin du marathon. Ce qui a été décrit par le commandant serbe comme « un malheureux malentendu » a laissé à Maurice un objectif personnel de vingt ans, retourner en ville et courir et terminer ce marathon.

bottom of page